google analytics

03/08/2017

Activités socioculturelles du 13 août 17 - D Colaux

Au menu :

Rivières et cours d'eau belges - Vocabulaire - Mémorisation (travail de groupe) - vocabulaire - séries 

SAM_5608.JPG

SAM_5609.JPG

SAM_5611.JPG

SAM_5610.JPG

SAM_5614.JPG

SAM_5615.JPG

16:13 Publié dans activités | Lien permanent | Commentaires (0)

Activités Monik 2 août - atelier dessin

SAM_5592.JPG

SAM_5593.JPG

SAM_5594.JPG

SAM_5596.JPG

SAM_5597.JPG

SAM_5598.JPG

SAM_5599.JPG

SAM_5600.JPG

SAM_5602.JPG

SAM_5604.JPG

SAM_5605.JPG

SAM_5607.JPG

12:10 Publié dans activités | Lien permanent | Commentaires (0)

02/08/2017

Falaën (partie I)

1.jpg

Sur un roc, au confluent de deux rivières, les ruines du château de Montaigle dressent leurs formes déchiquetées dans un environnement fait de verdure et de rochers.

2.jpeg

Le château de Montaigle fut bâti au début du quatorzième siècle. Avec Crève-coeur, il avait pour mission de protéger l'accès à l'Entre-Sambre-et-Meuse, face aux entreprises de la principauté de Liège. 

Son histoire ne fut pas un long fleuve tranquille. Au cours de la campagne de 1421 que les Dinantais menèrent contre le comté de Namur, Montaigle fut investi par les Dinantais qui ne purent prendre la place forte mais ravagèrent les alentours de la forteresse. Le coup de grâce fut donné en 1554 quand Henri II, roi de France, vint détruire les places fortes de l'Entre-Sambre et-Meuse. Montaigle fut pris et détruit.

3.jpg

Dans la prairie au bas de Montaigle, on employa la force motrice de l'eau pour actionner une scierie et un polissoir de marbre. Nous voyons ici le bief d'amenée de l'eau de la Molignée.

4.jpg

La même vue sous un autre angle.

6.jpg

A droite du château, on aperçoit les falaises bordant le Flavion. Elles sont trouées de grottes où furent découverts des vestiges préhistoriques.

7.jpg

A l'avant-plan, on aperçoit les bâtiments de la scierie.

8.jpg

Sur ce panorama, on distingue à l'arrière-plan le remblai de la ligne de chemin de fer avec le pont du passage de la route et, à l'avant-plan, quelques maisons en contre-bas des ruines.

9.jpeg

La scierie et son bief d'alimentation.

11.jpg

Belle vue des ruines et de la scierie de marbre dont on aperçoit des plaques sciées et dressées.

12.jpeg

La neige est tombée sur Montaigle, adoucissant les formes sous un grand manteau blanc.

13.jpg

La paix hivernale est descendue sur le site.

14.jpg

Vers 1905, les sœurs du collège de Burno sont en promenade. Elles s'arrêtent un instant pour une photo dans le décor de Montaigle.

15.jpg

Durant la guerre 14-18, une troupe d'Allemands a fait halte au pied des ruines.

16.jpg

Le charme pittoresque de la vallée de la Molignée attire de nombreux promeneurs. En voici quelques-uns passant au pied des ruines.

17.jpg

Le temps a passé. Le site de Montaigle s'est transformé. A l'endroit qu'occupait la scierie, une villa moderne a été construite. 

18.jpg

Photo aérienne du site de Montaigle : des vestiges de murs dans un écrin de verdure.

 

19.jpg

Le site tel qu'il nous apparaît aujourd'hui dans sa totalité. A l'arrière, l'hôtel de la Truite d'or, une villa, tout cela dominé par le château-fort. 

21.jpg

Un groupe d'ouvriers travaillant à la scierie de marbre. La plaque indique que l'installation travaillait pour Mr Géruzet d'Yvoir. 

22.jpg

Au début du vingtième siècle, la traction de petites charrettes par de grands chiens était courante. Voici un attelage devant la scierie. 

23.jpeg

Non loin du centre de Falaën, se dresse un château-ferme. La famille Potelet le fit bâtir entre 1670 et 1673. Le château se présente comme un vaste quadrilatère entouré de douves franchies par un pont-levis. Aux angles du quadrilatère se dressaient des tours. A l'époque, la grande bourgeoisie a fait construire ce genre de demeure pour se mettre à l'abri de bandes de brigands. 

24.jpeg

Voici l'entrée majestueuse du château précédée autrefois d'un pont-levis. Cette entrée conduit dans la cour intérieure.

25.jpeg

Vue de la cour où se trouve encore un pilori auprès duquel autrefois on attachait les condamnés à de lourdes peines. 

26.jpeg

Vue du bâtiment de résidence dans lequel autrefois se réunissaient des confréries gastronomiques.

27.jpeg

Château de Foy-Marteau construit en pierres du pays par Georges Boël en 1911. Il jouxte un grand jardin à la française.

28.jpeg

Vue du château et des jardins très bien entretenus entre les deux guerres.

29.jpeg

Pont jeté sur la Molignée pour relier la grand-route au château Boël et aux ruines de Montaigle.

30.jpg

Le château de Montaigle, bâti en 1850 et dominant les ruines du même nom. Il était occupé par la famille del Marmol. Le château de Montaigle.

31.jpg

Foy-Marteau. le terrier du comté de Namur cite les forges de Montaigle et de Faeng. Elles cessèrent leurs activités au cours du dix-huitième siècle. Le lieu porte le nom de Foy-Marteau en souvenir de la forge.

32.jpeg

Arrivons-en au centre de Falaën, là où se trouve l'église Saint- Léger, bâtie en pierres du pays. Au cours du temps, elle subit maintes transformations. Elle fut restaurée et agrandie en 1838, l'église fut allongée et élargie. La date de 1848 figurait au-dessus du proche d'entrée. L'église fut remise à neuf en 1972.

33.jpeg

Le chœur de l'église tel qu'il apparaissait au dix-neuvième siècle.

34.jpeg

A la place communale de Falaën, il y avait un café dont le tenancier était en même temps coiffeur. Aujourd'hui, l'établissement est fermé.

35.jpeg

Nous voici au début de la rue des Bruyères telle qu'elle était vers 1950.

36.jpeg

Voici la place communale, là où s'amorce la rue des Bruyères. En 1920, les maisons avaient encore un aspect typiquement villageois. 

37.jpeg

Ceci est le début de la rue de Chession. Cette rue est très longue et se dirige vers Flavion. Elle s'est fortement urbanisée. De nouvelles maisons y ont été construites. Il s'y trouve un bed & breafast de première qualité qui possède le charme d'être implanté en pleine nature.

38.jpeg

La même rue de Chession, à peu près au même endroit que la vue précédente mais trente ans plus tôt.

39.jpg

Brasserie de Falaën avec de nombreux tonneaux en façade. Cette brasserie a cessé son activité vers 1930 pour devenir, depuis peu, un logement.

41.jpg

Voici l'autre face de la brasserie donnant sur une placette où picorent les poules.

42.jpeg

Le haut bâtiment de droite fut l'école des filles. Actuellement, celles-ci ont rejoint l'école communale. Le bâtiment a été transformé en logement.

43.jpg

Voici dans les années 1910, l"école communale des garçons. Une grille à l'aspect ancien ferme l'espace de la cour de récréation.

44.jpg

Autre vue de l'école communale. Un groupe de garçons avec l'instituteur dans les années 1910. 

44a.jpg

Après l'école, un petit groupe de garçons se délassent. On grimpe sur un chariot, on joue au cerceau, tout cela dans les années 1910.