google analytics

11/10/2015

Léontine Persoons prend son envol

L é o n t i n e   P E R S O O N S

SAM_0377 - Copie.JPG

Institutrice pensionnée de l'école de Flavion, Léontine Persoons, veuve d'Emile Colaux, s'est éteinte, entourée de la chaleureuse présence de ses enfants, le 11 juin 2015 à la résidence. Femme avenante, alerte, sympathique, elle avait éprouvé beaucoup de mal à se faire à la vie résidentielle, sa situation d'extrême dépendance et d'affaiblissement ne permettait toutefois plus d'autre solution. Tout au long de son séjour chez nous, elle a été l'objet de l'affection et de l'attention de ses enfants. Elle avait noué des relations de sympathie avec sa voisine de chambre. Elle ne souhaitait pas de publicité autour de son départ. Nous refusons toutefois de le passer sous silence. Nous souhaitons pour elle de ferventes retrouvailles en altitude avec le p'tit colaux, élu de son cœur.

a couple b.jpg

Décès d'Andréa Fery et Laurent Vincent

Les époux VINCENT-FERY

Andréa Fery, épouse de Laurent Vincent, née à Purnode le 7 juin 1928 est décédée chez nous le 18 avril 2015. Après crémation, elle a été inhumée dans le caveau familial du cimetière de Purnode. Parvenue chez nous en fin de vie, au terme d'une longue maladie, elle n'a guère quitté sa chambre, si ce n'est au début de son arrivée parmi nous. C'était, me dit-on, une petite femme toute frêle, gentille et attachante. Bien que toute minuscule et attendrissante, elle avait un caractère bien trempé, elle manifestait clairement ses préférences et ses prédilections. Mes consœurs m'ont parlé d'elle avec la plus grande considération.

Son époux, Laurent Vincent, vivait aussi à la résidence avec son épouse. Greffier en chef honoraire, c'était un petit homme paisible (conçu à l'échelle de son épouse) et intelligent qu'on voyait souvent dans les couloirs, appuyé à son déambulateur, content de faire des rencontres et d'échanger quelques mots bienveillants avec chacun. Bien qu'il eût un visage qui pouvait paraître triste et mélancolique, c'était un être très amène et courtois, attentif aux autres, il promenait sur les gens et les lieux un regard aimable et curieux et inspirait la plus grande sympathie. Il assistait quelquefois à nos activités. Pour se rapprocher de son lieu de vie, il avait quitté notre résidence pour s'installer dans le bas de la ville, à la résidence Churchill. C'est là qu'il est décédé le 18 juillet 2015.

Nous souhaitons pour l'une et l'autre des futaies accueillantes et des ciels ouverts et lumineux.

a couple a.JPG

30/09/2015

Décès Odette Dombret

 O d e t t e    D o m b r e t

LEJ_5777.jpg

Jean et Odette

Ce 25 septembre 2015, notre amie Odette nous a quittés. Elle était la veuve inconsolée de Jean Biettlot. Odette était une femme charmante, douce, drôle, gentille, pleine de grâce et qui gardait de la beauté de sa jeunesse des signes évidents. Peu encline à sortir de sa chambre, elle était néanmoins très attachante, très ouverte aux autres. Elle fréquentait pourtant assidûment l'activité loto de Monik. Odette avait beaucoup souffert du décès de son époux Jean. Nous adressons à son fils Jean-Jacques une fervente marque de sympathie et de soutien. Nous souhaitons à notre amie des retrouvailles avec l'élu de son cœur.

a oiseaux 2.jpg