google analytics

03/12/2015

Décès Alida Warzée

ALIDA WARZÉE

Alida nous a quittés au matin de ce mardi premier décembre 2015. Née le 29 juin 1921, elle était entrée à la résidence le quatre mars 2010. C'est une de nos chères doyennes qui vient, d'une façon un peu imprévisible, de refermer son ombrelle. La résidence en est attristée. 

_LEJ6383_DxO.jpg

A la Résidence, Alida était une institution à elle seule. Son départ est ressenti très douloureusement dans le personnel, me confiait un collègue, ainsi que parmi les habitants de la résidence. Rarement un oisillon aussi menu, aussi chétif aura autant occupé l'espace sonore que notre chère Alida. C'était une personnalité attachante et très volubile, un caractère ferme et tranché, un tempérament qui connaissait les orages et les ensoleillements. Elle appréciait toute marque d'attention à son égard, aimait héler les gens sur leur passage et entamer avec eux d'interminables conversations. Elle ne laissait jamais ignorer son insatisfaction, sa joie, son contentement ou sa colère. Elle était très entière, d'une franchise directe et catégorique. Elle aimait évoquer sa famille, qui lui inspirait une grande fierté et une immense affection. Alida, c'était une présence, c'était un regard, c'étaient encore une voix, des intonations singulières et une manière d'être qui ont marqué l'espace de notre résidence. Ses litanies, ses interpellations, son sourire, ses soliloques vont nous manquer.

Nous souhaitons à ce petit oiseau chanteur des cimes remplies d'échos et de répons, un nid moelleux et confortable, des essaims d'amitiés et de complicités heureuses.

 

27/11/2015

Suzanne Simon

SUZANNE SIMON

SAM_1089.JPG

Ce vendredi 27 novembre, vers 11.30, notre amie Suzanne nous a quittés inopinément. Entrée le 2/08/2007 dans la Résidence en compagnie de son époux, Suzanne était devenue une de nos chères anciennes.  Suzanne était née le 31/08/1926. Elle avait travaillé à la poste, avait tenu ensuite un magasin d'optique à Ciney. Suzanne avait une fille. Elle avait été très longtemps une des stars de nos activités et une des participantes les plus assidues. Elle avait forgé sa renommée avec sa mémoire prodigieuse et une impressionnante culture générale. Tout le monde cherchait à l'avoir dans son équipe, elle était très prisée. Pour le reste, Suzanne était un être charmant, humble, une femme délicate pleine d'attention pour les autres. C'était aussi une amie des livres, une grande lectrice, une personne avec laquelle c'était un véritable agrément de converser. Elle laisse aujourd'hui un vide considérable.

SAM_1578.JPG

Nous souhaitons à ce moineau cultivé et attachant un séjour heureux dans les arbres à livres de l'au-delà.

a daw a.jpg

26/11/2015

Georges Marchal s'en va

Décès de Georges Marchal

SAM_0149 - Copie.JPG

Ce 22 novembre 2015, c'est Georges Marchal qui nous a quittés. Il était arrivé chez nous en juillet 2014 avec la troupe du Val de Neffe. Grand fumeur devant l’Éternel, il ne sortait guère de sa chambre que pour fumer sa roulée. On l'apercevait dans les couloirs, à bord de son fauteuil roulant qu'il menait comme une barque, avec l'appoint d'une béquille. Georges, très avenant au demeurant, était un homme secret, silencieux, en retrait et qui menait sa vie à l'écart du groupe. Né le 28/8/1931 à Rivière, il était père de cinq enfants et avait exercé la profession de cheminot à la SNCB. De caractère renfermé, indépendant mais très sensible, très gentil avec les gens qu'il appréciait, il avait éprouvé un peu de difficulté à quitter son petit coin douillet et familial du Val de Neffe. Alors qu'il vivait au Val de Neffe, il avait pour habitude de sortir en ville quelques heures dans une tenue très élégante. Des problèmes de dos avaient fini par le contraindre à se déplacer en fauteuil roulant. Georges a été inhumé à Rivière le 25 novembre. 

Que son vol migratoire le conduise vers des terres hospitalières et des espaces accueillants.