google analytics

03/05/2017

Le départ d'Eliane Goffette

Adieu à Eliane

Notre amie Éliane, qui séjournait au cantou résidentiel, est décédée ce 25 avril 2017. C'est un être tendre, affectueux, délicat, extrêmement sensible, frêle et attachant qui nous a quittés. Nous nous souviendrons de ses réjouissants élans d'affection, de sa désarmante humanité, de son visage ouvert et souriant. Elle avait ce rare et attendrissant goût des autres, une formidable et contagieuse qualité de sourire. On avait l'impression qu'elle faisait toujours passer les autres avant elle (à table, elle ne mangeait jamais tant que tout le monde n'était pas servi, elle donnait parfois ses tartines aux autres, ...). Elle avait une délicate petite pointe d'humour.

Elle avait perdu un fils, Marc, en 2015. Elle avait un autre fils, Alain, qui venait la voir deux fois semaine. Nous lui présentons nos plus sincères marques de sympathie. 

a goff 5.JPG   a goff 6.JPG   a goff 7.JPG 

Faire-part

Ses enfants et beaux-enfants;

Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants;

Les familles PONCELET, GOFFETTE et apparentées

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Eliane GOFFETTE

veuve de Monsieur Claude PONCELET

née à Oignies-en-Thiérache le 29 juin 1922 et décédée à Dinant le mardi 25 avril 2017.

La défunte repose au salon "Sax" du funérarium des Funérailles WILLEMS-LEROY, 290, rue Saint-Jacques à Dinant, où sa famille recevra vos visites ce mercredi 26 avril de 16 à 19 heures.

Les obsèques, suivies de l'inhumation, seront célébrées en l'église de Oignies-en-Thiérache, le jeudi 27 avril à 15 heures.

Le jour des funérailles, réunion à l'église.

La famille remercie le personnel des 1er et 2ème étages de la Résidence "Sainte-Anne" à Dinant pour leur dévouement et leurs bons soins.

Que, au terme de sa migration, notre tendre moineau trouve refuge dans des ramures accueillantes, sous des cieux chaleureux, dans des lieux bienveillants.

a goff ç.jpg

19/04/2017

Décès de nos amis Juliette Mercenier, Constant Pirson et Marthe Borsut

JULIETTE MERCENIER

a alys 12.JPG

Juliette lors de la célébration de son anniversaire

juliette mercenier.jpg

Les familles BAYET-MERCENIER et apparentées

ont la tristesse de vous annoncer le décès de

Madame Juliette MERCENIER

veuve de Monsieur Georges BAYET

née à Lisogne le 25 mai 1933 et décédée à Dinant le 23 mars 2017.

La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation, sera célébrée en l'église de Dorinne le samedi 25 mars 2017 à 14 heures.

Notre maman repose au funérarium des Pompes funèbres Hennuy, rue de Lenny, 107 à Natoye, salon 2, où la famille sera présente ce jour de 16 à 20 heures.

La famille remercie le Docteur Dognies, le personnel du deuxième étage de Sainte-Anne à Dinant ainsi que son cousin André Mercenier, pour leur dévouement et leurs bons soins.

Notre amie Juliette nous a quittés ce 23 mars. Elle vivait assez recluse dans sa chambre en compagnie de Gaby, participant peu à la vie sociale de la Résidence, à l'exception des grandes cérémonies. Toutefois, elle appréciait qu'on vînt à elle pour avoir une petite conversation, pour échanger quelques idées, pour plaisanter un instant. Elle se révélait alors un être chaleureux et charmant. C'était un être souriant, ouvert, accueillant mais qui souffrait de la séparation avec les siens. 

Que son vol conduise notre chère Juliette vers les cieux de Vérone.

a a 1.jpg

Constant Pirson

SAM_3262 - Copie.JPG

constant.png

Notre ami Constant nous a quittés ce 6 avril. C'était un homme très sociable, avec un caractère ferme, et qui a longtemps été actif au sein du réseau des propositions de notre service Animation. Il y a quelques mois, Constant avait rejoint le Cantou. Constant avait été le boulanger d'Onhaye. J'ai souvenir de lui, je pouvais avoir 7 ou 8 ans, et je me rappelle que nous attendions en famille, le samedi vers 18h30, le passage de Constant avec sa camionnette. Tartes aux prunes, au riz, au sucre ... Homme providentiel, nous l'avons tant aimé lui et sa très précieuse et excellente cargaison. Constant a aussi longtemps été l’harmoniste paroissial. Il participait avec entrain à notre chorale du jeudi. Au cantou, il s'est distingué par sa sympathie, le plaisir qu'il éprouvait à participer aux activités et il était d'une grande sympathie avec le personnel. Pour le plaisir du service, il n'hésitait pas de temps en temps à pratiquer à nouveau l'art pâtissier. C'était un homme plein d'humour.

Que notre Constant chanteur aille au plus près du Bon Dieu lui interpréter ses cantiques les plus spirituels. 

a a 2.jpeg

Marthe Borsut, notre centenaire

SAM_2843.JPG

Marthe, notre centenaire s'en va. Elle approchait les 101 ans. Je recommande à nos lecteurs de consulter le récit de la célébration de son centenaire qui comporte des éléments biographiques. Marthe, c'était une institution dans l'institution, un caractère, une voix, un rire, un être très volontaire. D'une grande sociabilité, volubile, alerte, malicieuse, inflexible, Marthe était estimée. Elle avait été une couturière très douée. C'était une mémoire vive, alerte. Elle avait une réelle notoriété. C'était notre actuelle centenaire féminine. Longtemps, très longtemps, elle avait participé activement aux animations du service. Sur la fin de sa vie, la surdité et les problèmes de vue l'avaient un peu isolée.

Faire-part

Elle nous a tant aimés,

Nous étions tous sa raison de vivre.

Marie-Danielle WIART,

Le docteur Luc WIART,

ses enfants;

Ses petits-enfants et les 22 arrière-petits-enfants

d'une Nenenne adorée,

ont la profonde douleur de faire part du décès de

Madame veuve Fernand WIART

née Marthe BORSUT

à Anhée le 27 mai 1926, décédée à Dinant le 17 avril 2017.

La défunte repose au funérarium des Pompes funèbres MARION, rue Sur Champt, 1/A, à Yvoir, où la famille recevra vos visites ces mardi 18 et mercredi 19 avril, de 17 à 19 heures.

L'absoute, suivie de l'inhumation dans le caveau de famille, sera chantée en l'église d'Anhée le jeudi 20 avril à 10 heures 30.

Le jour des funérailles, réunion à l'église.

Voici le lien consacré aux festivités de l'anniversaire de Marthe :

http://residencesainte-anne2.skynetblogs.be/archive/2016/...

Pour évoquer la mémoire de notre chère disparue, nous publions quelques photographies :

SAM_2826.JPG

SAM_2828.JPG

SAM_2840.JPG

SAM_2844.JPG

SAM_2848.JPG

Que pour sa migration vers le Lointain, notre coquette couturière soit revêtue de ses plus élégants atours.

a a 3.jpg

08/03/2017

Victor Lahaye est décédé ce samedi

VICTOR LAHAYE

Notre vieil ami Victor nous a quittés ce 4 mars 2017. Il était entré chez nous en fin novembre 2006 avec son épouse, Claire Absil. Il a passé plus de dix ans parmi nous. Né le 24 février 1920, Victor, père de deux enfants (un était décédé), était agriculteur à Hulsonniaux. C'est un travail qu'il estimait énormément. Il aimait beaucoup les animaux et leur témoignait beaucoup d'attention et de respect. Lorsqu'un chien venait en visite à la résidence, Victor était en fête, il rayonnait. Dans sa fanfare communale, Victor tenait la flûte, ce sont des souvenirs qu'il aimait évoquer. Il aimait beaucoup la musique.

a hulsonniaux2.jpg

Vieille vue du village d'Hulsonniaux (source : http://houyet.be/francais/nos-villages/hulsonniaux.html)

Nous l'avons beaucoup aimé. Notre cher Victor était un homme discret mais doué d'un vrai caractère, il n'en faisait qu'à sa tête. Quand il avait pris une résolution, c'était pratiquement impossible de le faire changer d'avis. C'était un homme droit et attachant, une personnalité que tout le monde respectait. C'était un ancien de la résidence, il avait un statut, une notoriété. Il participait fidèlement à nos activités. le sourire qu'il affectait parfois lui conférait un humanité touchante, poignante. Il avait pour lui une sorte de courtoisie et d'amabilité. Il savait affronter la douleur, y faire face sans se plaindre. Il pouvait, de temps en temps, bouder (si, par mégarde, nous avions oublié de passer le prendre à l'heure des activités - ce qui n'a pas dû se produire souvent !), mais cela ne durait jamais. Il y avait de la bonté en lui. Nous avons une longue histoire avec lui. Nous avons eu l'occasion d'apprécier et d'aimer l'homme secret, pudique mais aussi chaleureux qu'il pouvait être. Nous avions du respect et de l'affection pour lui. Son absence aux activités me pèse lourdement. Cette séparation est pénible. 

SAM_3517.JPG

Nous faisons le vœu pour notre cher Victor d'un envol léger et résolu vers de merveilleux pâturages semés de vaches opulentes, d'herbages nourrissants et de pâquerettes épanouies. Qu'il migre vers des pays où des chiens heureux jappent au passage des grands oiseaux enfin libres. 

a oiseau.jpg