google analytics

03/05/2017

Annevoie - Cartes-vues (châteaux et parcs) Quatrième partie

textes et légendes Jean Closset

Avant-Propos

Des deux châteaux d'Annevoie, le plus remarquable est sans conteste celui des Montpellier, attenant aux célèbres jardins. En 1675, par héritage, le château passe dans la famille des Montpellier. A l'époque il n'est pas ce qu'il est devenu aujourd'hui. Ce sera l'oeuvre de Charles-Alexis de Montpellier de l'agrandir, de l'embellir et de créer les jardins qui font toujours l'admiration des visiteurs.

La façade principale est précédée par une cour fermée par le portique d'entrée. La façade arrière baigne dans un étang et comme le dit Mallarmé "avec la promenade éparse de maint cygne". 

1.jpg

 Cette vue nous montre la façade arrière du château aux lignes parfaites, baignant dans une pièce d'eau. 

2.jpg

La façade principale à l'architecture parfaite se fait remarquer par ses lignes pures et harmonieuses.

3. Château d'Annevoie.jpeg

Un groupe de dames, de sœurs avec leurs élèves venant probablement du Collège de Burnot, sont en admiration devant la façade arrière et sa pièce d'eau.

4. Chateau d'Annevoie.jpeg

La façade arrière du château se mire dans une pièce d'eau.

4a.jpg

Cette vue présente un lieu enchanteur : la façade arrière encadrée d'arbres tandis que des cygnes glissent sur l'eau.

4b.jpg

Vue d'ensemble du château : successivement la façade arrière, la cour d'honneur, le portique d'entrée.

4c.jpg

Vue superbe de l'ensemble : la masse du château et le départ des jardins à la française.

5. jardins vue.jpg

Vue générale des jardins où alternent parcs à la française et bouquets d'arbres.

6. Jardin.Fontaine.jpg

Le grand canal dominant le site alimente par des canaux souterrains diverses résurgences. Ici, l'eau forme un gracieux éventail.

7.jpg

Une allée délimitée par des haies particulièrement bien taillées.

8.jpg

Le grand canal, réservoir d'eau entouré d'arbres remarquables.

9.jpeg

Le château de Rouillon, d'une architecture classique, se situe au début de la route d'Arbre. Il est l'oeuvre de la famille de Moreau, maîtres de forge à Annevoie et Yvoir. La vue montre le château et sa cour d'entrée.

12. Château de Rouillon.jpeg

La façade arrière du château et son parc.

10. Château Saint Marc. Annevoie.jpeg

La villa Saint-Marc, dont le nom vient de ce qu'elle est construite dans le quartier Saint-Marc, est une importante bâtisse qui la fait ressembler plus à un château qu'à une villa. 

14. Villa Saint Marc.jpeg

La villa Saint-Marc vue sous un autre angle. 

26/04/2017

Annevoie cartes-vues : Les Hôtels (Troisième partie)

Les Hôtels

1.jpeg

Sur cette vue, nous voyons l'Hôtel Bon Accueil, dans les années 1930. A l'époque, le propriétaire, Salmon, réparait les automobiles. Nous en apercevons deux.

2. Hôtel bon accueil.jpg

Le même Hôtel Bon Accueil, une vingtaine d'années plus tard.

3.jpeg

Ce sympathique petit café dans Rouillon pouvait encore installer des tables sur le trottoir pourtant étroit. Cela ne donnait-il pas le désir de s'attabler pour déguster une bonne bière ?

4.jpeg

Cet imposant bâtiment abritait le café de la poste. Trop ancien et trop avancé vers la rue, il sera abattu. 

5. Auberge liégeoise.jpeg

Voici l'Auberge Liégeoise. Le pont à l'arrière-plan a été rétabli après la guerre 1940-1945. La vue date probablement des années 1960.

6. Café de Charleroi.jpeg

Deux hôtels ayant vue sur la Meuse. Celui de droite est l'hôtel Bellevue bien connu depuis longtemps. La preuve en est la carte qui suit.

7.jpeg

Carte publicitaire datant des années 1900-1905, en faveur de l'hôtel Bellevue. 

7a. Hôtels.jpeg

L'Hôtel Bellevue vers 1960.

8.Hôtel Belle Vue.jpeg

Toujours l'Hôtel Bellevue dans les années 1930. La clientèle semblait nombreuse. A l'arrière-plan, la chapelle actuellement abattue. 

9.jpeg

Photo datant des années 1900-1910. Ce groupe important de personnes en excursion a fait un arrêt à l'Hôtel Bellevue à l'excellente réputation. 

10. Restaurant Eden Parc.jpeg

Cette phot montre le site des anciennes usines Malevez. La production d'outils étant arrêtée, le site est revendu en 1955 à Marcel Houyoux Eden. Il garde le bâtiment principal pour en faire un restaurant et crée un parc d'attractions avec la forge du trou et les cisailles. A l'arrière sur les ruines des ateliers il crée une piste de danse qui connut du succès pendant quelques années. 

Annevoie en cartes-vues (1900-1950) (Deuxième partie, les rues d'Annevoie).

Les rues d'Annevoie

1. La roche aux corneilles.jpeg

Cette vue date de 1920. Un cycliste contourne la roche aux corneilles. Derrière lui, la rue est vide jusqu'aux premières maisons de Rouillon.

1a. Roche aux corneilles.jpeg

Tout dans cette vue de la roche aux corneilles plaît à l’œil : les masses rocheuses tourmentées, la végétation.

2.jpeg

L'entrée de Rouillon vers 1905. En ce temps-là, les rues étaient bordées de beaux arbres qui aujourd'hui ont disparu pour les besoins d'une circulation beaucoup plus dense.

3. Route de Dinant 1922.jpeg

Vers 1920, les premières maisons de Rouillon en venant de Dinant.

4.jpeg

Vue du bord de Meuse, à l'endroit où Bableuse finit son cours et se jette dans la Meuse.

4a. Rouillon rivage.jpeg

Le visage du bord de Meuse vu sous un angle différent.

4b. Route Namur.jpeg

Vue de la chaussée de Namur en direction du pont de Rouillon. A gauche, remarquons une chapelle qui aujourd'hui est abattue.

5. Rouillon ROUTE 2.jpeg

Les trois vues qui vont suivre se rapportent toutes à ce tronçon de la chaussée de Namur en direction du pont de Rouillon. Elles datent des années 1930.

6. Rouillon Route.jpeg

Nous voici près du carrefour avec la route de Fraire. L'immeuble, formant l'angle, a été abattu pour l'élargissement de la chaussée. 

7. Route de Dinant.jpeg

Ceci est la même vue mais prise en sens inverse. La camionnette date la photo, dans les années 1930.

8. Carrefour pont.jpeg

Le carrefour du pont de Rouillon tel qu'il était dans les années 1920. Les maisons de chaque côté de la rue menant au pont seront abattues pour l'élargissement de l'accès. 

9. Villa et château.jpeg

Les trois vues qui suivent concernent la même villa qui, curieusement, s'adossent à la route de Fraire appelée ici rue des Jardins d'Annevoie. Remarquons par-dessus la silhouette du château de Rouillon.

10. Villa Mosa.jpeg

La villa, vue de côté, tout contre le soutènement de la route.

11.jpeg

La même villa donne accès à la route et sa porte est encadrée de curieuses tourelles.

12. Route de Fraire.jpeg

Maisons dans le quartier de Saint-Marc.

13. Vielles maison ( fourneau).jpeg

Nous nous trouvons à hauteur du carrefour avec la route d'Arbre. Depuis 1775, il y avait là un fourneau à fondre le minerai de fer. Le fourneau arrêté, vers 1870, de petites maisons sont construites sur la halle au charbon. 

14. Place d'Annevoie.jpeg

La place d'Annevoie où l'on remarque l'église et la maison communale.

15.jpg

Sur la place, il y eut un maréchal-ferrant qui exerçait son métier. La roue a été gardée pour l'attrait du lieu. 

16.jpg

La roue à côté de l’atelier.