google analytics

08/02/2018

Monique Beka - Poèmes

M O N I Q U E     B E K A

SAM_0369.JPG

La poétesse Monique Beka

 

Si je pouvais chanter

 

Si je pouvais chanter dans un ciel sans nuage

Cet hymne de jeune que l’on muse à mon âge

Qui sommeille en mon âme puis qui veut éclater

Comme un grand soir d’orage dans le calme d’un été

 

Si je pouvais aimer aux étoiles qui s’allument

D’un amour rude et fort adouci par la brume

Comme une immense vie qui emplit tout mon cœur

Mais qui se sent troublée en face du bonheur

Si je pouvais aimer …

 

Si je pouvais rêver sans souci de la vie

Rêver dans l’infini d’un immense désir

D’un désir insoumis et qui nous fait frémir

Si je pouvais rêver.

 

Monique Beka

18 ans

 

Dinant

 

Et mon âme et mon cœur s’enlisent dans les flots

Qui bercent le sommeil de ma ville natale

Et je verrai enfin l’enclos qui m’a vu naître

Je dormirai sans fin à l’abri de mon cœur

 

Monique Beka

Non daté

 

Le Bourgmestre

 

Un soir dans la vallée courait notre Richard

Poursuivi par le temps les travaux les projets

Il saluait chacun mais ne voyait personne

Mais chacun croyait bien qu’il était reconnu

Et le noued papillon noué par les soucis

Répondait aux passants le voyant voltiger :

« Croyez en mon étoile, elle s’allume à peine !  »

Monique Beka

Il y a quelques années

Les commentaires sont fermés.