google analytics

19/01/2018

Henri Daubois et l'offensive allemande de décembre 1944

Dans cet article issu de la Rtbf, notre Résidant Henri Daubois prend la parole et se raconte.  Sources : 
https://www.rtbf.be/info/regions/detail_decembre-1944-la-...

henri daubois.jpg

HENRI DAUBOIS © François Louis RTBF 2014

Décembre 1944: la Bataille des Ardennes aux portes de Namur et Dinant

Rédaction RTBF

 

Le 16 décembre 1944, il y a juste 70 ans, Hitler lançait dans les Ardennes une contre-offensive surprise, restée dans l'histoire sous le nom d'"Offensive Von Runstedt". De terribles batailles eurent lieu dans le Luxembourg, à Bastogne notamment, mais aussi dans la Province de Namur, à Rochefort par exemple. Les armées allemandes espéraient franchir la Meuse entre Dinant et Namur. Nous avons récolté le témoignage de Namurois qui ont vécu cette tragique période.

Henri Daubois (de Houyet) avait 20 ans en décembre 1944. Le 16 décembre, il était occupé dans la ferme de ses parents à Sanzinnes. "Nous avons aperçu des jeunes gens à vélo qui passaient devant chez nous, se souvient-il." Il s'agissait de Luxembourgeois qui avaient déserté de l'armée allemande et qui fuyaient. C'est eux qui nous ont prévenus que les Allemands avaient lancé une grande contre-offensive dans les Ardennes."

Henri et son jeune frère décident de s'enfuir à vélo. Ils passent de l'autre côté de la Meuse avant l'arrivée des troupes allemandes. Mais ses parents décident de rester à la ferme, "parce qu'ils avaient déjà fuit en quarante, se rappelle H Daubois, et que ça ne leur avait apporté que des ennuis". En plus, il fallait s'occuper des bêtes".

Henri et son frère ne reviendront à la ferme que le 19 janvier 1945. Ses parents sont sains et saufs, mais des combats se sont déroulés juste devant la ferme. La maman d'Henri Daubois a consigné les événements dans un journal, que son fils garde aujourd'hui précieusement. H Daubois raconte la débâcle de l'armée allemande, arrêtée au sud de Dinant par les Américains .

Les commentaires sont fermés.