google analytics

08/03/2017

Victor Lahaye est décédé ce samedi

VICTOR LAHAYE

Notre vieil ami Victor nous a quittés ce 4 mars 2017. Il était entré chez nous en fin novembre 2006 avec son épouse, Claire Absil. Il a passé plus de dix ans parmi nous. Né le 24 février 1920, Victor, père de deux enfants (un était décédé), était agriculteur à Hulsonniaux. C'est un travail qu'il estimait énormément. Il aimait beaucoup les animaux et leur témoignait beaucoup d'attention et de respect. Lorsqu'un chien venait en visite à la résidence, Victor était en fête, il rayonnait. Dans sa fanfare communale, Victor tenait la flûte, ce sont des souvenirs qu'il aimait évoquer. Il aimait beaucoup la musique.

a hulsonniaux2.jpg

Vieille vue du village d'Hulsonniaux (source : http://houyet.be/francais/nos-villages/hulsonniaux.html)

Nous l'avons beaucoup aimé. Notre cher Victor était un homme discret mais doué d'un vrai caractère, il n'en faisait qu'à sa tête. Quand il avait pris une résolution, c'était pratiquement impossible de le faire changer d'avis. C'était un homme droit et attachant, une personnalité que tout le monde respectait. C'était un ancien de la résidence, il avait un statut, une notoriété. Il participait fidèlement à nos activités. le sourire qu'il affectait parfois lui conférait un humanité touchante, poignante. Il avait pour lui une sorte de courtoisie et d'amabilité. Il savait affronter la douleur, y faire face sans se plaindre. Il pouvait, de temps en temps, bouder (si, par mégarde, nous avions oublié de passer le prendre à l'heure des activités - ce qui n'a pas dû se produire souvent !), mais cela ne durait jamais. Il y avait de la bonté en lui. Nous avons une longue histoire avec lui. Nous avons eu l'occasion d'apprécier et d'aimer l'homme secret, pudique mais aussi chaleureux qu'il pouvait être. Nous avions du respect et de l'affection pour lui. Son absence aux activités me pèse lourdement. Cette séparation est pénible. 

SAM_3517.JPG

Nous faisons le vœu pour notre cher Victor d'un envol léger et résolu vers de merveilleux pâturages semés de vaches opulentes, d'herbages nourrissants et de pâquerettes épanouies. Qu'il migre vers des pays où des chiens heureux jappent au passage des grands oiseaux enfin libres. 

a oiseau.jpg

Les commentaires sont fermés.