google analytics

25/02/2017

Départ d'Odette Malaise

EdA_267004_p__100568_120170203170048_2.jpgODETTE S'EN EST ALLÉE

C'était, non pas la plus âgée, mais la plus ancienne de la Résidence car elle était entrée chez nous en 1996, avant l'installation de la maison de repos à Sainte-Anne., lorsque le home était encore sis rue Bribosia, à Dinant.

Elle était née le 22 janvier 1934. Odette était une personnalité marquante de la résidence, une Saintannaise éminente et pittoresque. Tout le monde la connaissait et la reconnaissait. On connaissait sa sensibilité à fleur de peau, son bon appétit, sa piété, sa gentillesse, ses petits épisodes de versatilité, ses trémolos émus, l'originalité de son parler, ses mouvements d'humeur, les petits surnoms qu'elle attribuait aux gens. Mi p'tit Poyon était sans doute sa formulation préférée.

Elle aimait parler, rire, plaisanter, elle aimait qu'on s'attardât auprès d'elle, qu'on lui consacrât quelques minutes. Elle aimait les gentils positifs et enthousiastes, elle avait le goût des photographies et des pâtisseries. Elle assistait parfois aux activités, selon ses humeurs. C'était un être émouvant et attachant. Elle témoignait d'une grande affection pour les membres de sa famille et longtemps après le décès de ses parents s'émouvait encore à chaudes larmes de leur disparition. Il n'y a pas de grandes déclarations à faire sur Odette si ce n'est qu'elle avait atteint à la dimension du monument résidentiel. C'était une présence vibrante. Nous la regretterons.

Nous souhaitons à notre chère Odette des nichoirs douillets et lumineux établis dans des pays bienveillants. 

a oiseau nichoir.jpg

Les commentaires sont fermés.