google analytics

25/11/2016

Décès de Guy Lapage et Albert Piret

G U Y    L A P A G E

SAM_2631.JPG

Guy Lapage, époux d'Annie Coessens, s'en est allé ce 23 novembre 2016. Fils de George Lapage, chef de bureau à la commune d'Evere et architecte et d'Emma Debyttere, mènagère et fleuriste douée pour les compositions, Guy Lapage est né le 9 juin 1931. Il était l'aîné d'une famille de six enfants (Lui, Monique, Geneviève, Raymonde, Quentin, Emmanuel). Pour sa carrière professionnelle, je prélève les éléments apportés par Guy Lapage lui-même :

École primaire à Schaerbeek (quatre premières années en français, les deux dernières en néerlandais), humanités complètes chez les frères des écoles chrétiennes à Bruxelles (Uccle) en néerlandais, un an d’université à Louvain... J’étais enseignant de français et de néerlandais dès l'âge de 21 ans. Je suis aussi régent en histoire. J’étais une bête rare puisque je pouvais enseigner en néerlandais et en français. C’était à Schaerbeek. J’ai ensuite été inspecteur pédagogique pour l’enseignement libre. J’ai commencé à enseigner en 53, je crois. Jusqu’en 63. En 63, je deviens inspecteur. Je suis devenu inspecteur principal et le suis demeuré jusqu’à la fin de ma carrière.

Pour évoquer sa vie familiale, je prélève aussi quelques éléments dans son récit :

J’ai rencontré ma future épouse  Anne-Marie, dite Annie en 1952. Elle était couturière spécialisée dans la couture pour enfants. Nous nous sommes mariés en 1953. Nous avons eu quatre enfants. : Roland, 54 (marié, 4 enfants, assistant à Louvain-la-Neuve), Clara, employée chez un notaire, Carine, travaille dans une compagnie d’assurance, Myriam, employée.

Bien qu'il en perçût confusément la raison et la nécessité, Guy Lapage n'acceptait pas vraiment l'idée de son placement. Ceci ne l'empêchait pas de prendre part de temps en temps aux activités proposées ou de travailler avec les kinés. Très pince-sans-rire, il demeurait capable de quelques cinglants traits d'esprit. Il avait le goût de l'excellence, il avait mis très en avant les qualités intellectuelles et regardait comme une catastrophe l'effilochement de sa mémoire et l'évanescence progressive de son savoir. 

Nous souhaitons pour lui, au bout de son voyage, des lieux apaisants, hospitaliers et peuplés d'arbres à livres.

a oiseau savant.jpg

A L B E R T    P I R E T

Départ d'Albert Piret ce mardi 22 novembre 2016. 

Annonce

a envol 3.jpg

Les commentaires sont fermés.